Apple, Google et Amazon se réconcilient avec le gouvernement Italien au sujet des freemium

Divers
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times

L'Autorité Italienne de Régulation de la Concurrence n'infligera plus aucunes amendes au trio de compagnies américaines Apple, Google et Amazon ou au développeur français Gameloft. En revanche, les 4 n'utiliseront plus le mot "Gratuit" pour désigner des applications incluant des achats intégrés (ou in-app purchase). La nouvelle a été publié ce vendredi par le Wall Street Journal.

Le gouvernement Italien avait commencé une enquête, en partenariat avec l'Union Européenne, le mois de Mai 2014 dernier. A la suite de celle ci, l'Italie et l'U.E indiquait que ce terme de "Gratuit" pouvait laisser penser au consommateur qu'il téléchargeait gratuitement une application et ensuite se retrouver à payer pour du contenu avec leurs carte de crédit à l'intérieur de l'application.

Dans un communiqué, l'Autorité de régulation Italienne indique que désormais les "consommateurs peuvent maintenant compter sur des garanties plus solides que ce qui aurait été atteint en sanctionnant les entreprises concernées".

Apple semble avoir déjà pris les devant en se pliant au nouvelle règles en modifiant des le mois de Novembre 2014 le mot "Gratuit" par "Obtenir" en regard des contenus (app, jeux) disponible dans l'app store. Le mot "Obtenir" s'applique à toutes les applications gratuite ou pas (incluant donc des achats intégrés ou non).

La plus part des application iPhones de l'app store sont des jeux free-to-play (NDLR : ou plutôt Free-to-Pay, Libre de Payer), lesquelles peuvent être téléchargé gratuitement mais qui encourage ou qui requiert un achat intégré pour avancer. C'est un autre modèle économique mais personnellement je trouve que c'est une vrai plaie ces freemium. Certains éditeurs/développeurs en abusent trop.

D'ailleurs, ces "freemium" ont longtemps été sources de controverse. Des parents peu regardant au sujet de la sécurité de leur appareil Apple quand il les confient à leur chérubin se sont vu facturer des sommes astronomiques à cause des achats intégrés fait par leurs progénitures quand ils/elles jouent à ces "freemium". Ce qui a conduit Apple en 2013 à obliger aux développeurs d'indiquer clairement si leurs applications contiennent des achats intégrés.

Apple a même été poursuivit en 2011 et accusé de collecter des millions de dollars issue d'achat intégré non autorisé fait par des enfants utilisant l'appareil de leur parents. Apple a donc payé 1,2 millions de $ d'amende pour pratique commerciale trompeuse ainsi qu'une amende au sujet de la garantie standard de ses produits au sein de l'U.E. Le régulateur a ajouté à cela une autre amende de 264 000 $ pour ces mêmes problèmes de garantie 1 an plus tard, malgré le fait qu'Apple ait modifier les règles de sa garantie AppleCare.

Au sujet des garanties, en France, les consommateurs ont droit à une réparation ou un remplacement sans frais, par le vendeur, des produits non conformes au contrat de vente dans les deux ans suivants leur livraison, conformément au Code de la consommation Français. Ils peuvent obtenir le remboursement d'un produit ou garder le produit et obtenir un remboursement partiel, par le vendeur ou le fabriquant, dans les deux ans suivant la découverte d'un vice caché, conformément au code Civile Français.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 sur la base de 0 votes
Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à réagir.
Abonnez-vous à notre Newsletter gratuite pour ne rien manquer de l'actualité numérique.

Sondage Express

Le 3 Décembre sort la PS1 Classic, cela vaut il le coup de l'acheter ?

Oui, Carrément - 0%
Non, Trop chère - 0%
Peut-être - 0%

Nombre Total de Votes: 0
Les votes pour ce sondage sont terminé! le: décembre 31, 2018