Un groupe d’étudiant poursuit Facebook en justice pour violation de vie privée

Divers
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times

Le groupe en question qui se nomme “Europe-v-Facebook” (ou Europe versus Facebook), lequel milite déjà de puis un an pour une meilleure protection des données des utilisateurs, a indiqué ce Mardi qu’il compte poursuivre la compagnie en Irelande, lieu même où Facebook a établit son siège sociale international. Plus de détails dans la suite.

Le mouvement entamé par ce groupe n’est apparemment pas le seul, nombre d’autres groupement se ligue contre la société américaine qui en passant se trouve pressé par ces actionnaires très mécontent de ses résultats (les pépètes quoi) au vu de la base importante d’utilisateur dont elle dispose et lequel elle n’arrive pas à monnayer, selon l’article de Reuters.

Facebook n’est pas le seul à faire les frais au sujet de la protection des données personnelles, Google par exemple, a été intimé par l’Union Européenne d’effectuer des changements dans la nouvelle politique de vie privée car selon cette dernière, la société collecterait beaucoup trop d’information sur ses utilisateurs au travers des divers services que propose la société tel que Youtube, Gmail ou encore son réseau Social Google+. Une collecte auquel les utilisateurs ne peuvent pas s’opposer.

Pour en revenir au groupe d’étudiant, ils admettent cependant quelques concessions, notamment le fait que Facebook ait désactiver sa fonction de reconnaissance des personnes (au sein des images, photos) pour l’Europe. Le groupe regrette pourtant que les changements effectués n’ont pas été plus loin, tout en ajoutant que le Irish Data Protection Commissionner (équivalant du directeur de la CNIL en France), lequel a effectué un audit au sein de Facebook après que le même groupe d’étudiant lui ai déposé un nombre important de plainte.

Ce jeudi, Facebook prévoit de tenir une conférence afin de répondre aux question des utilisateurs au sujet de sa politique de vie privée, conférence auquel participera les représentant de Facebook Irlande.

 

On pert patience ?

Un étudiant irlandais, lequel a déposé pas moins de 22 plaintes auprès du régulateur Irlandais, affirme que plus de 40 000 utilisateurs Facebook ont demandé à la société de leurs fournir une copie intégrale des données détenues par Facebook sur eux et qu’ils n’ont toujours rien reçu de la société depuis des mois. Facebook ferait-il de la résistance ?

Facebook est sous pression. D’une part parce que ses actionnaires, investisseurs lui demandent de faire du chiffre à cause de la perte de 40% de la valeur de l’action Facebook en bourse, bien que la capitalisation de la société ait atteint 104 Millions de $ à son entrée en bourse. Et d’autre part parce que la société hésite à laisser passer la manne financière que lui procure la publicité ciblées effectuées grâce aux données de ses utilisateurs.

Aux Etats-Unis, Facebook fait l’objet d’un Recours collectifs (ou classe-action) en justice où il est acccusé de violer la vie privée de ses utilisateurs en plébiscitant automatiquement (sans leurs consentement) leurs “J’aime” sans qu’ils aient le moyent de s’y opposer.

 

Affaire à suivre.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 sur la base de 0 votes
Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à réagir.
Abonnez-vous à notre Newsletter gratuite pour ne rien manquer de l'actualité numérique.

Sondage Express

Le 3 Décembre sort la PS1 Classic, cela vaut il le coup de l'acheter ?

Oui, Carrément - 0%
Non, Trop chère - 0%
Peut-être - 0%

Nombre Total de Votes: 0
Les votes pour ce sondage sont terminé! le: décembre 31, 2018