Apple pourrait faire l'objet d'une enquête sur sa politique de garantie au sein de l'UE

Divers
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times
La garantie proposé par Apple n'a une durée que de 1 an et elle prend en charge les réparations & la main d'oeuvre pour tout défaut constaté sur ces produits et qui lui serait imputable. Ils semblerait que ce ne soit que le commencement et que les problèmes dont apple pourrait faire face s'étendrait à la l'U.E tout entière. Plus d'infos.

En effet, la Commissaire Européenne, Viviane Reding aurait envoyer une lettre aux membres de l'UE d'identifier si Apple faillirait à son obligation d'informer ses clients qu'ils ont "automatiquement" droit gratuitement à une garantie de deux ans au sein des pays membres de l'UE.

Dans sa lettre, dont le tabloid Blomberg en a obtenu une copie, Redding appelle les pratiques d'Apple "inacceptable", un sentiment conforme à une décision antérieure de l'autorité antitrust italienne qui a décidé d'engager une procédure en Juillet dernier contre Apple afin d'obtenir que la firme de Cupertino de changer ses pratiques commerciales au sujet de la garantie ou à défaut de payer une amende et une éventuelle interdiction de vente des ses produits en Italie. En décembre dernier, la cours de justice Italienne avait déjà imposé une amende d'1.2 millions de $ pour les mêmes raisons.
Depuis, sur le site Italien d'Apple, la garantie de deux ans est affiché et proposé par défaut.

Pour en revenir à la commission européenne, elle ne peut pas poursuivre Apple en justice directement pour publicités mensongères mais elle peut engager des poursuites envers les pays membre de l'UE qui ne ferait pas appliquer les lois européennes. Nul doute que la lettre de Redding fera que le cas italien fasse échos au sein des pays de l'UE.

Sur une page dédié du site de chaque pays de l'UE où Apple est présent, Apple décrit le cadre légale de la garantie qu'il offre mais sur ces mêmes page Apple présente aussi la garantie d'un an (noté bien le "un an") ainsi que les extensions de garantie "AppleCare" auquel les consommateurs peuvent souscrire. En matière de garantie, le régulateur Européen prévoit que celles-ci s'appliquent dans le cas où l'appareil présente une anomalie au moment de l'achat et que les réparations y afférente sont pris en charge par le vendeur , donc pas nécessairement Apple directement. (On pense surtout aux revendeurs agrées par Apple).

La garantie offerte par Apple, selon ses propres termes, diffère donc de celle voulue par la Commission Europpéenne. Mais le point litigieux dont la commissaire Européenne met le doight dessus, c'est le fait qu'Apple n'informe pas assez ses clients Européens, disons de façon plus "visible", sur la garantie que les lois de l'UE lui exige. Combiné à la condamnation de l'autorité antitrust Italienne, la lettre de Viviane Reding pourrait certaines donner à Apple du grain à moudre. Mais tout dépend biensûre de la réaction des états membres de l'UE par rapport à la lettre de Reding.

Source : Techcrunch.com

PARTAGEZ CET ARTICLE

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 sur la base de 0 votes
Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à réagir.
Abonnez-vous à notre Newsletter gratuite pour ne rien manquer de l'actualité numérique.

Sondage Express

Le 3 Décembre sort la PS1 Classic, cela vaut il le coup de l'acheter ?

Oui, Carrément - 0%
Non, Trop chère - 0%
Peut-être - 0%

Nombre Total de Votes: 0
Les votes pour ce sondage sont terminé! le: décembre 31, 2018