Une injonction contre le Galaxy S III pourrait causer beaucoup de dégât à Samsung

Divers
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times
La prochaine cible d’Apple pourrait bien être le dernier né de Samsung, le Galaxy S III. La guerre est belle et bien déclaré entre Apple et Samsung.

Apple avait déjà demandé le mois dernier aux tribunaux un injonction interdisant la vente du Galaxy S III au Etats-Unis, mais peine perdu la demande n’a pas aboutie. Bien qu’une interdiction de vente du Galaxy S3 serait néanmoins une petite victoire pour Apple, pareille chose pourrait causer de gros dégâts pour Samsung qui espère en vendre 10 millions cette année.

Explications détaillées dans la suite de l’article.

Selon l’analyste Brian White de la société Topeka Capital Markets, si Apple réussi a obtenir une injonction contre le Galaxy S3 aux U.S, Samsung devra revoir tous ses plans. Qui plus est, cela pourrait fortement impacté la vente du dernier Smartphone haut de gamme de Samsung.

Dans la bataille judiciaire qui oppose Apple et Samsung, la société de feu Steve Jobs s’appui principalement sur 4 brevets dont l’une, portant le No. 8,086,604 et s’intitulant “interface universel pour la recherche d’information sur un système informatique” sur laquelle le juge Lucy Koh s’est appuyé pour conclure que la violation du brevet d’Apple est susceptible de causer des “dommages irréparable” à Apple.

Les 3 autres brevets dont Apple fait référence sont :

  • Brevet No. 5,946,647 intitulé : "système et méthode pour accomplir une action sur une structure de donnée généré par informatique"
  • Brevet No. 8,074,172 intitulé : "méthode, système, et interface graphique utilisateur pour la fourniture de recommandations".
  • Brevet No. 8,046,721 intitulé : “système décrivant comment déverrouillé un appareil en utilisant des gestes sur une image” (exemple : le “faire glisser pour déverouiller” un appareil sous iOS, tel qu’un iPhone ou iPad ou iPod Touch)

Procès, Samsung, Galaxy SIII

La bataille que mène Apple contre Samsung ne date pas d’hier. Déjà en Avril 2011, Apple avait attaqué Samsung devant la justice pour avoir copié l’interface de l’iPhone. Selon les propres termes de feu Steve Jobs, co-fondateur d’Apple, et confié au Biographe Walter Isaacson, la société de Cupertino est prête même à “détruire” Androïd, le système d’exploitation qui fait tourné les Smartphones de Samsung et qui est développé par Google.

Indirectement, la guerre menée contre Samsung n’est que la face visible de la bataille qui oppose Apple et Google. Steve Jobs avait même rajouté que sa société était prête à mené une “guerre thermo-nucléaire” contre ce produit volé qu’est Androïd et que sa société était prête à utilisé jusqu'’à ces derniers dollars dans cette bataille judiciaire. Bien que le Galaxy Nexus et le Galaxy Tab 10.1 ne soient pas les appareils sur lequel Samsung espère battre de records de vente, l’injonction contre ces appareils n’est en fait qu’une étape pour Apple. Samsung qui espère vendre pas moins de 10 millions de Galaxy SIII ce mois-ci a donc vraiement du souci à se faire si Apple vise carrément le S3. Apple avait déjà tenté d’obtenir une injonction contre le S3 aux U.S mais la juge Lucy Koh avait indiqué ne pas pouvoir tenir les délais dans le traitement de la demande d’Apple au vu de son calendrier très chargé et le temps très court qui restait avant la mise en vente mondiale officielle du Galaxy S3.

La bataille continue car Apple et Samsung doivent s’affronter à nouveau devant les tribunaux à la fin de ce mois de Juillet 2012.

PARTAGEZ CET ARTICLE