Apple risque une forte amende par l'autorité anti-trust Italienne pour ne pas offir les deux ans de garantie légales auxquels les clients ont droit

Divers
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times

L’autorité des marchés et de régulation de la concurrence Italienne a ainsi déjà imposé une amende de 900 Milles euros à l’une des filiales d’Apple en Italie pour ne pas avoir proposé à ses clients assistances légales gratuites de deux ans auxquelles ils ont droit et en mettant systématiquement en avant ses offres payantes d’assistance technique à la place.

Mais quelques mois après l'amende précédente, Apple a omis de se conformer à la requête de l’autorité antitrust. La société offre actuellement une garantie gratuite d'un an, qui peut être prolongée de deux ans moyennant le paiement d'une redevance.

L’autorité de la concurrence Italienne a ouvert une enquête contre Apple pour non conformité à ses obligations, citant par la même occasion deux pratiques illégales d’Apple. Si Apple ne respecte pas ses obligations, la société risque une nouvelle amande pouvant aller jusqu'à 300.000 euros.

Selon les informations fournis par Apple au sujet de son système de garantie, on voit que celle-ci encourage les clients à payer pour l’extension de garantie sans pour autant informer les clients qu’ils ont droit à une garantie légales gratuite de deux ans.

La requête de l’autorité Italienne a été envoyé ces jours-ci et devrait être rendu public durant les semaines prochaines. Le groupe américain dispose de 30 jours pour y répondre. Apple avait déjà fait appel de la décision de l’autorité mais avait perdu devant les tribunaux plutôt cette année.

PARTAGEZ CET ARTICLE