Les fabricants de PC se sentiraient trahit par Microsoft au sujet de la tablette Surface

Apple iPad
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times
Secret qui ne serait pas du gout des fabricants d’ordinateur car la tablette de Microsoft viendrait concurrencer leurs ventes de licences Windows.

Basé sur Windows 8, la tablette de Microsoft fonctionnera avec un processeur ARM ou Intel. Steve Balmer, PDG de Microsoft, aurait indiqué suite à la conférence tenu ce lundi pour révéler la Surface, que ses partenaires fabricants de PC étaient au courant longtemps à l’avance que Microsoft allait annoncer sa tablette.

Selon des sources industrielles, les partenaires proches de Microsoft n’auraient eu pour informations que de vague détail sur les plans de la société, affirme Reuters. Et selon des sources proches de Microsoft, Steven Sinofsky, responsable en chef de la division Windows, aurait discutés avec quelques partenaires vendredi dernier mais sans pour autant leur donner aucun détail sur les spécifications de la Surface.

Ainsi, les partenaires principaux de Microsoft sont dans l’attente d’information plus détaillés de la part et scruteraient comme nous les infos pour recueillir de plus amples informations au sujet de la nouvelle tablette de Microsoft.

 

Nul doute qu’avec cette annonce surprise, Microsoft laisse sur le carreau ses plus grands revendeurs officiels de licence Windows. Il semble même que certains, comme Acer ou Asus, n’aient entendu parler du projet de Microsoft que lors de la conférence, selon Reuters. C’est un peu le principe de la surprise non ?!!

imageSource: Microsoft

“Aucun cadre dirigeant n’en a entendu parlé de la Surface la semaine dernière” indique un représentant d’Acer. En, rajoutant que sa société chercherait à obtenir plus de détail et qu’ils ont été “très surpris”.

On imagine l’intérêt que porte les fabricants de PC pour la nouvelle tablette de Microsoft. S’ils sont parmi les fabricants exclusifs de la nouvelle tablette, ça ne ferait que du bien à leurs business.

 

Microsoft nous a habitué a créer des logiciels, système d’exploitation largement utilisé par le grand Public. Mais côté Hardware, Microsoft n’a fait jusqu’ici que te timide tentative, exemple : Microsoft Mouse ou quelques autres périphériques. Avec la Surface, la société de Redmond entend clairement copié le modèle d’Apple, qui produit à la fois les logiciels et le matériel (fabriqué en marque blanche) vendu à ses clients.

Ce tournant pourrait cependant ternir la relation qu’entretien Microsoft avec ses partenaires. Les partenaires fabricants de PC de Microsoft se sentent clairement trahit. Avant l’annonce de la surface Microsoft s’occupait de fournir le système d’exploitation Windows et les fabricants (les OEM en majeur partie) s’attelaient à fournir le matériel.

Mais après tout, Microsoft n’a jamais indiqué qu’il ne ferait jusqu’ici que du logiciel. Dans un marché très concurrentiel où la survie et la croissance sont les maitres mots, une société cherche toujours à se diversifier, sans pour autant oublier son cœur de métier.

 

 

Selon les propos de l’analyste Jan Dawson, rapporté par Reuters, la tablette Microsoft Surface représente un aveux claire du manque de confiance qu’a Microsoft envers ses partenaires OEM et qu’il soit tout à fait normal que ces derniers se sentent trahit ou délaissé.

Cependant, des fabricants et OEM comme Dell ou Lenovo, ont indiqué ne pas être inquiété et que leurs engagements envers Microsoft, leurs partenaires fiable, restent les mêmes qu’aujourd’hui.

 

Autre point mystérieux, le prix de la tablette Surface. Une information non révélé à ce jour et que seul Microsoft détient à l’heure actuelle. Afin d’entrée en concurrence frontale avec l’iPad d’Apple, Microsoft devra proposé une tarification meilleure que la tablette d’Apple. En proposant un prix inférieur à l’iPad, Microsoft attirera certes de nouveaux clients mais s’attirera les foudres les fabricants de tablettes sous Windows à d’une part de cout plus élevé et d’autre part à cause du prix des licences qu’ils doivent payer.

 

Les fabricants de tablettes auront plus de souci à se faire durant les prochaines semaines et non plus à cause de Microsoft. Selon les propos du Wall Street Journal, il semble que Google serait sur le point de proposer sa propre tablette sous Android et co-développé avec Asus.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 sur la base de 0 votes
Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à réagir.
Abonnez-vous à notre Newsletter gratuite pour ne rien manquer de l'actualité numérique.

Sondage Express

Le 3 Décembre sort la PS1 Classic, cela vaut il le coup de l'acheter ?

Oui, Carrément - 0%
Non, Trop chère - 0%
Peut-être - 0%

Nombre Total de Votes: 0
Les votes pour ce sondage sont terminé! le: décembre 31, 2018